Ils semblent aujourd’hui investir plus facilement sur la côte atlantique, probablement encouragés par les prix abordables et les projets à moyen terme, liés au développement durable et à l’écotourisme, que le Maroc entreprend depuis quelques années. Les prix au m2, souvent très surévalués, dans la cité touristique ont aussi une part de responsabilité dans cette situation. A ce jour les choses tendent à revenir à la normale, une information claire et directe est donc la bienvenue en la matière. Le SMAP fait son travaille et prend son bâton de pèlerin pour apporter la bonne parole et motiver à des investissements rentables. Les grandes villes comme Bruxelles, Londres, Paris ou Amsterdam en passant par Milan et j’en passe sont les relais idéals pour véhiculer une image et une volonté de se plier à la demande et être attractif et compétitif.

Les européens sont aussi très sollicités, l’intérêt économique que représente le Maroc doit absolument passer les frontières, l’information doit circuler. Vendre un pays, c’est aussi vanter ses mérites, ses infrastructures, sa stabilité économique et politique et son climat plus que clément !

immobilier-villa-marakech.jpg

immobilier-marakech-projet.jpg