fauteuil-lounge-eames-bois-de-rose_20130201174321.6079.jpg

Les années 1900 ont été révélatrices pour le monde du design, particulièrement pour les meubles, qui ont pris un nouveau visage, ils sont devenus de véritables objets de décoration au-delà de leur fonction première de chaise, fauteuil ou autres. Parmi les précurseurs de cette mouvance, nous pouvons citer Le Corbusier, Arne Jacobsen, et Charles Eames, et son fauteuil sur le site Famous Design http://www.famous-design.com/fauteuils-de-salon/fauteuil-lounge-eames-noyer_302.html, je dirais même et ses fauteuils, car cet architecte designer est connu pour les nombreux modèles de meubles qu’il a mis sur le marché. Il est également celui qui a suscité la production de masse des meubles design, afin qu’ils soient accessibles au plus grand nombre, à des prix raisonnables. Le design que l’on connait actuellement n’a pas toujours été comme il est, la tendance des meubles a changé avec les années et les designers. La chaise DSW fait aujourd’hui partie des classiques dans le secteur de l’ameublement, pourtant à ses débuts elle n’était pas vraiment connue. Faisons un tour d’horizon des divers changements qui ont touché le monde de l’ameublement et du design.

Les meubles design des années 1900 sont inspirés de deux sources différentes. Premièrement le mouvement surréaliste est le principe qui guide les architectes et designers dans leurs créations de l’époque. Ce mouvement apparaît vers les années 1950 et il est pour la fin des contraintes et il encourage la rébellion. En deuxième position, les meubles design tirent leur inspiration du style Art déco, mais aussi du style Bauhaus qui ont fait leur apparition au début des années 1920. Le mobilier créé par Charles Eames comme le fauteuil Lounge est marqué par le commencement d’une tendance spécialement design qui est l’ancêtre de la création contemporaine comme nous la connaissons aujourd’hui. Cette tendance a pour principales valeurs l’association de l’esthétique, de l’économie et du confort. C’est après la Seconde Guerre mondiale que la reconstruction donne la possibilité aux architectes et designers de faire adopter ce nouveau style. En 1949, on assiste à l’exposition de l’Union des Artistes modernes, pendant laquelle de nombreux meubles sont présentés au public, des meubles innovants qui sont à la fois pratiques, ergonomiques et fonctionnels. Progressivement la fabrication des meubles est laissée aux architectes et designers, et non plus aux ébénistes. 

Charles Eames, créateur de fauteuils suit cette mouvance, il propose des meubles à la fois beaux, pratiques et surtout ergonomiques, faits avec des matériaux solides et peu coûteux. C’est donc après la guerre que les premiers meubles design sont présentés, avec des courbes paraboloïdes, épurés, simples, à l’exemple de la chaise DSW. La géométrie de ces meubles ne manque pas de rappeler le style Art déco et la symétrie n’est plus un facteur obligatoire. Avec la maîtrise de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques, le meuble design atteint un autre niveau. Les nouveaux matériaux utilisés sont le contreplaqué, le polyester, la résine, le verre ou le lamifié, on en compte de nombreux autres. Les meubles ne sont plus ternes, ils sont désormais habillés avec des couleurs vives et joyeuses, afin de redonner de l’éclat aux intérieurs.